11 avril 2013

Poème sans métrique

  Sordide impuissance Qui trop aime, peu agit, Procrastine : méfiance ! La tristesse, surprise, ressurgit Et laisse le cœur sans défense   Amour déraisonnable Amitiés affables   Que faire quand rien ne va Que l’impossible ne suffit plus Les tentatives ne marchent pas Dans la dépression s’engluent Ceux qui ont le bonheur au glas   Loin des yeux loin du cœur Tous ces efforts, destructeurs   Présence inutile Vains essais Gaité futile Goût amer sur le palais Par trop de cette bile ... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 avril 2013

Pour qui sont ces serpents qui sont sur votre tête ?

Mode groupie : on Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii j'ai vu Rodrigue en concert hier =D =D =D =D =D Mode groupie : off Désolé, mais j'aime vraiment énormément ce chanteur *_* (je l'aime tant et je suis tellement timide que quand je me suis trouvé face à lui j'ai plus su quoi dire ^^') J'ai même eu droit à ma ch'tite dédicace, avec un référence à une précédente calligraphie (ici), pour laquelle je dois adresser un message personnel à Aline C. : Julien t'a dit la vérité, il me... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 avril 2013

Boulet ? Vous avez dit boulet ?

Bon ok, j'ai copié pour le dessin de Kikile, mais je l'avais presque bien réussie... Joyeux anniversaire Helly (non j'suis pas en retard ! non non non...)
Posté par _Octi_ à 21:42 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 mars 2013

Dédicaces à mes pogonopoilues

Vu sur le blog de Boulet (j'ignore s'il en est l'auteur original) : L'imagination est une ivresse ; la réalité est sa gueule de bois.
Posté par _Octi_ à 21:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 février 2013

Titre

Parce qu'en ce moment j'ai besoin d'écrire des poèmes d'amour... ———— Des mots, c'est si intime   Une femme au regard d'un bleu fatalPar le hasard croisée au festivalLe temps d'un instant, devenu tout blêmeEt de nouveau mon coeur part en cavaleLibéré, fou, sans craindre l'anathème   Du désespoir qui m'habitait, pauvr' hèreGrâce à cet ange j'ai pu me défaire   Adieu à la tristesse qui me hanteDésormais c'est ton doux nom que je chanteQu'importe le ridicule du thèmeTu es là seule qui encor me tenteDans ce monde où... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2013

Je sais, c'est du déjà vu...

... mais il est trop cool ce lynx T_T  
Posté par _Octi_ à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2013

ça ne mérite pas de titre

Je conchie, déteste, honni, hais, répudie, vilipende, abhorre, abomine, exècre, méprise, conspue, maudit, blasphème, ostracise, censure, blâme, excommunie, outrage, invective la Saint Valentin ! ! ! Non mais ho !
Posté par _Octi_ à 07:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 février 2013

Un jour viendra...

Oui mes amis, c'est décidé, je serai heureux avant la fin de l'année ! (de toute façon j'ai pas le choix, Helly l'a noté et je n'ose imaginer ce qu'elle me fera subir si je ne tiens pas mon engagement ^^') Et pour commencer, une image étonnante sur ce blog triste : Oui, si je n'ai pas à subir la Réalité et l'Oetherium , la Tristesse sera mon ennemie, j'entre en guerre mes amis !
Posté par _Octi_ à 11:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2013

Joyeux anniversaire Kikile ! (comment ça, ce titre n'ets toujours pas original ???)

 Spécialement pour toi, un beau bulgare grognon (bon celui ci n'est pas tout à fait a la dernière mode mais c'est parce que tu lui as volé ses vêtements =P)      
Posté par _Octi_ à 20:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
20 janvier 2013

Fantôme

Seul errant dans la brume d’une nuit sans lune Je cherche, hurle, crie, appelle à l’aide à tous vents Mais seul le vide me répond, cruelle infortune Et je continue d’avancer comme un dément … Je n’étais qu’un fou qui se prenait pour un roi Refusant de reconnaître tout cet effroi Mais aujourd’hui les voilà bien loin de moi Et leur absence me cause tout cet émoi … Triste complainte d’un cœur lâche qui désespère Griefs déraisonnables, raison désespérante Toujours vouloir avouer mais toujours se taire … La brume s’écarte et... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 19:59 - - Commentaires [10] - Permalien [#]