03 août 2012

"Et donneur de sang par désir de sandwich..."

Adieu ô mon précieux sang, Vital fluide, rubis liquide ; Tu t'en vas servir d'inconnus livides Tandis que je te vois couler céans.
Posté par _Octi_ à 19:40 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

25 juillet 2012

Soline

Papier canson, encre de chine, encre "Colorex" (merci Helly pour la découverte de cette marque d'encre). N'ayant pas pensé a faire de vraie photo de l'oeuvre finale, celle ci n'est qu'une pâle retouche informatique qui ne rend absolument pas justice à l'original côté couleur... (Pas de zoom parce que qualité trop médiocre)
Posté par _Octi_ à 20:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 juillet 2012

Delphinium

Ne saurais-je vraiment jamais comment font les roses pour germer ?...   Rodrigue, Delphinium
Posté par _Octi_ à 22:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
10 juillet 2012

Valleuse, soleil rouge et fantôme encapuchonné

Une petite série de photos de la valleuse de l'église de Varengeville, près de Dieppe (Seine Maritime). Très joli coin peu connu comparé aux autres plages de la région, très belle vue du haut de la descente (descente raide, pensez-y pour la remontée qui suit derrière). Si vous voulez y accéder (je fais mon mode guide touristique), garez vous à l'église (celle-là même où est enterré Georges Braque), suivez le muret dudit cimetière et prenez le chemin de randonnée marqué "sentier dangereux" (je vous avais dit que la descente était raide... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2012

De cape et de crocs.

Un sonnet que je viens de retrouver dont j'avais écrit les strophes au fil d'une soirée en lisant cette série de BD, dédicace à Helly qui me l'a faite découvrir !   A l’heure où point le crépuscule D’un solennel regard alarme N’omettons point une virgule Pour la lecture du « Maître d’Armes »   O cruelle et fatidique infortune Que cette heure où règne la douce lune Au moment où s’achève la saga D’en cesser la lecture de ce pas   Quand le sommeil prestement réclame son dû La raison commande d’aller... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 11:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 juillet 2012

Camille

Mon grand classique. Calligraphie à l'encre de chine sur papier canson. Je sais, la lettrine ressemble à un G, mais c'est la police qui le veut, pas moi, je n'ai fait que copier. Pour Lady K.  
Posté par _Octi_ à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2012

Traitresse triphophatée

Mes amis, l'heure est grave ! Un traître se cache parmi nous, et l'infâme personne m'a lâchement poignardé dans le dos... Voyez, oui, voyez par vous même l'ignoble résultat qui en découla !!! Honte sur toi traître anonyme, je te somme de te dénoncer pour subir ton juste châtiment... Bonjour ma colère, salut ma hargne et mon courroux coucou !!! Si tu ne te dénonces pas je serai obligé de rosser injustement d'innocentes personnes pour me défouler ›=Þ Merci beaucoup à tous ceux qui ont refusés d'oublier cette date qu'ils ne sont pas... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 07:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 juin 2012

Des mots, c'est si intime !

 
Posté par _Octi_ à 20:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
23 juin 2012

Dédicace à Lady Kamila

Posté par _Octi_ à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2012

Nondum amabam et amare amabam

Au fou sans nom vivant dans l’obscurité A celui là même qui voulait substituer La pénombre Indigo de son ciel nocturne Par deux étoiles bleues couleur ciel diurne A cet imbécile qui a voulu tenter La quête de l’inaccessible étoile Et comme Icare, ses ailes fondues, est retombé Sans perles de pluies dans son cabas de toile L’inconscient cet avertissement doit entendre A trop vouloir voir le soleil on perd sa cire Un cœur de pierre vaut parfois mieux qu’un cœur trop tendre La solitude t’enverra toujours au mur Réfléchis bien à cela,... [Lire la suite]
Posté par _Octi_ à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]