Parce qu'en ce moment j'ai besoin d'écrire des poèmes d'amour...

————

Des mots, c'est si intime

 

Une femme au regard d'un bleu fatal
Par le hasard croisée au festival
Le temps d'un instant, devenu tout blême
Et de nouveau mon coeur part en cavale
Libéré, fou, sans craindre l'anathème

 

Du désespoir qui m'habitait, pauvr' hère
Grâce à cet ange j'ai pu me défaire

 

Adieu à la tristesse qui me hante
Désormais c'est ton doux nom que je chante
Qu'importe le ridicule du thème
Tu es là seule qui encor me tente
Dans ce monde où aimer est un blasphème

 

Aujourd'hui c'est une drôle d'affaire
Que de ne plus errer sur cette Terre

 

J'ai cessé là de divaguer sans but
Et c'est pour toi maintenant que je lutte
De cet amour que sur mes pas je sème
Par monts et par vallées jusque ta hutte :
C'est à toi que je dédie mes je t'aime.

 

ODH